Mes outils d’écriture

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des outils que je préfère utiliser pour préparer mes idées et mes sessions d’écriture. Vous allez vite constater que je suis une adepte des outils modernes et à la pointe de la technologie. :-D

hot

Du meilleur choix pour soi:

Je pense que chacun fonctionne selon ce qui lui convient le mieux, certains parmi mes amis ne jurent que par Scrivener et je suis convaincue que c’est un super logiciel, seulement il ne me parle pas du tout. Et pourtant, j’ai failli l’acheter à plusieurs reprises, avant de m’arrêter pour réfléchir à ce dont j’avais besoin, moi. J’avais déjà testé un logiciel de ce type nommé yWriter, avant de me rendre compte que 1 je n’y pigeais rien et 2 c’était très froid et austère, comme outil.

Pour ma part, je me rends compte que je suis très attachée au toucher, au regard, au concret. Donc, en lieu et place de Scrivener, j’ai choisi ceci:

Le bon vieux papier, y a que ça de vrai!

Le bon vieux papier, y a que ça de vrai!

En premier, il y a un cahier dont j’ai personnalisé la couverture en kraft un peu fadasse avec un portrait d’Alaia sur les rives du Neilos. Je m’en sers pour compiler mes notes, mes idées sur le monde, la magie, je floconne aussi un peu dedans. Quelques petits marque-pages colorés et zou!

Voilà, ça vous donne une idée de ce que je mets dedans!

Voilà, ça vous donne une idée de ce que je mets dedans!

Le cahier qui se trouve en dessous me sert pour mes sessions d’écriture. Mon premier jet de base tout cracra finit dedans avant d’être tapé et – j’espère – amélioré sur Word.

Ensuite, j’utilise mon agenda chéri (Oui je suis une addict à Filofax… Je sais) pour essayer de m’organiser et de gérer mon temps d’écriture. J’ai réservé une section à un planning mensuel de type Bullet Journal qui est encore dans ses balbutiements.

Un brave stylo (là c’est un marqueur noir que j’utilise aussi bien pour écrire que pour dessiner, mais j’aime beaucoup écrire au stylo plume) et le tour est joué!

tumblr_nq0176hJCz1tx5cygo1_500

Aller au plus efficace

Pourquoi j’ai choisi cette option plutôt que les multiples outils numériques qui facilitent le travail des écrivains aujourd’hui? Parce que depuis toujours, je suis une droguée des papèteries. J’ai toujours aimé les carnets, les papiers de qualité, les stylos colorés. Quand je suis devant un écran, j’ai tendance à me disperser, à rester une heure devant ma page Word blanche, alors que sur le cahier, je note, je rature, je finis par pondre une phrase, puis deux, puis un paragraphe entier, etc.

Ok, c’est long, je n’écris pas aussi vite de cette façon que si je me lançais sur le clavier directement. Mais c’est de cette façon que me viennent les idées. Du coup, je suis plus efficace en utilisant ces outils. Cela ne veut pas dire que ça fonctionnera pour tout le monde de la même manière. Je pense qu’il est important de se fier à ses besoins, ses sensations, avant de vouloir changer sa méthode ou investir dans un nouveau logiciel.

Et vous, quels sont vos outils d’écriture préférés? Si vous voulez venir en parler par ici, n’hésitez pas!

 

 

Bon, on dirait que les vacances sont finies…

Ce qui veut dire que je vais devoir dépoussiérer un peu ce blog, honteusement laissé à l’abandon presque tout le mois d’août.

Oui, un peu de rafraichissement s'impose!

Oui, un peu de rafraichissement s’impose!

J’aimerais dire que j’en ai profité pour me dorer la pilule à la plage en sirotant des mojitos, mais ce ne serait pas tout à fait vrai. En réalité, j’ai voulu continuer sur la lancée du Camp NaNoWriMo et donc, je me suis plongée dans la suite de mon roman, jusqu’à saturation, dirais-je. Au bout de 15 jours, je me suis trouvée à court d’inspiration et presque écœurée. À trop vouloir tirer sur la corde…

Vacances veut dire vacances, nom d’un chien!

Il peut sembler difficile de marquer une pause, surtout quand on a enfin le temps libre qu’on réclame tout au long de l’année. J’ai éprouvé pas mal de culpabilité en me disant que j’aurais pu profiter d’août pour prendre une belle avance sur mon tome 2. Mais à quoi bon se rendre malade? Je n’ai aucune deadline, aucun engagement avec qui que ce soit à part moi-même et mon seul objectif est de finir ma trilogie, ne pas laisser tomber. Cela prendra le temps que cela prendra, c’est tout.

J’ai consacré mon temps à une autre activité que j’aime et qui me détend: le dessin. Un bloc de papier kraft, des marqueurs Copics des stylos encre, et hop, plein de nouvelles illustrations sont nées! en attendant que je leur crée une page sur ce blog, vous pouvez les voir sur mon DeviantArt. Je suis ravie d’utiliser tout le matériel que j’ai acheté, au moins, il sert à quelque chose. Cela m’a tellement plu que je songe  à participer à Inktober cette année! Le principe: 1 dessin à l’encre chaque jour en octobre, que l’on peut poster sur un blog, une page Facebook ou un autre réseau social, avec le hashtag associé. Ce n’est pas encore sûr, parce que, tout de même, il faut que je prépare le NaNoWriMo…

Et pour la rentrée, alors?

Sérieusement, il faut que je me dégage du temps pour écrire, notamment le matin. Je me lève tôt, c’est une chance que je dois saisir. J’arrive souvent à écrire avant d’aller travailler, mais ce n’est pas encore ancré dans mes habitudes, j’ai toujours tellement de choses plus intéressantes à faire, comme zyeuter Facebook avec des yeux de poisson mort en buvant mon café, par exemple.

tumblr_nm7hscdXb51t04x43o1_500

Oui, je recycle toujours les gifs! :-)

Il parait qu’un geste devient habituel quand il est pratiqué 28 jours d’affilée, jusqu’ici, je n’ai jamais réussi à écrire 28 matins consécutifs. Je lisais un excellent article sur le blog de La Nife en L’Air, qui parlait d’intention et de mise en œuvre de nos projets les plus importants. Pourquoi, malgré notre envie de réaliser nos rêves, restons-nous le plus souvent incapables de savoir par où commencer pour y parvenir? Cette question, je me la pose souvent, elle éveille beaucoup de réflexions – et de culpabilité – en moi.

Bref, comme toujours, la rentrée, c’est un peu comme le 1er janvier chez moi, c’est la période où je me remets en question, où je planifie, j’élabore des stratégies, je remets mon agenda à jour (enfin j’essaye!) et au bout de quelques jours, hop! Oubliées les résolutions!

On va dire que cette année, ce sera différent…

Ouais cache-toi, Marie :D

Ouais cache-toi, Marie :D

Allez, dans les prochains articles, on parlera pile à lire, chroniques de romans et écriture, bien sûr!

Le cycle du dieu noir- Personnages, organisation, objectifs

Bonjour tout le monde,

voilà quelques semaines que j’ai déserté ce blog, par manque de temps, certes, mais aussi par manque d’inspiration sur ce que je pouvais bien vous donner à lire. Je n’ai pas vraiment de conseils d’écriture à donner, je n’ai rien à chroniquer ces derniers temps faute d’avoir le temps de lire, bref, panne sèche!

tumblr_nm7hscdXb51t04x43o1_500

Des personnages intègrent la galerie

Après réflexion, j’ai décidé d’étoffer un peu ma galerie de personnages. Pour le moment, j’y ai ajouté Charid, mais je vais rédiger la fiche de son grand rival Thémis et bien entendu, celle d’Alaia. Jusqu’ici, seuls les personnes qui me suivent sur CoCyclics pouvaient accéder aux extraits la concernant, mais j’ai l’intention de vous en livrer quelques morceaux en public, tout de même!

On s’échauffe, on s’organise!

Sinon, pour revenir à l’écriture, je trouve que ces temps-ci, je laisse trop mon travail occulter mon inspiration. En fait, meilleurs sont mes résultats au boulot, moins j’écris… à croire qu’il faut que je sois mal dans mon job pour produire du texte et je refuse catégoriquement cette idée, qui me rappelle des passages déplaisants de ma vie. Mode psychologie off: il faut juste que je m’organise mieux pour avancer dans mon roman tout en bossant.

tumblr_nf57xqWCvY1tq2gioo1_500Pour cela, j’essaye déjà de rassembler mes notes. Je vous avais déjà parlé de mon Filofax dédié à l’écriture. En gros, c’est un agenda à anneaux reconverti en outil d’écriture, avec mes aides, mes penses-bêtes, mon plan, mes fiches de personnages, mes premiers jets manuscrits (oui, j’écris beaucoup à la main). bref, un genre de Scrivener ou de YWriter, mais qui ne planterait pas et qui est beaucoup plus joli! :lol:   Je vous le présenterai quand j’aurai eu le temps d’en prendre quelques clichés.

J’aurais aussi pu opter pour un bête classeur, mais comme il est beau, en cuir magnifique et qu’en plus il sent bon, j’ai préféré mon superbe Malden Violet ( et vu qu’il coûte un bras, autant le rentabiliser ^^ )

Il est encore plus beau en vrai! Les coutures sont parfaites, le cuir impeccable… non je ne suis pas folle! :)

Il est encore plus beau en vrai! Les coutures sont parfaites, le cuir impeccable… non je ne suis pas folle! :)

Je vous dirai si cet outil m’aide à me focaliser sur mon roman. En attendant, je me suis fixée un objectif d’écriture de 4-5 pages par jour, ce qui est ambitieux mais parfaitement jouable si je ne procrastine pas trop devant le PC. Bref, un genre de NaNo, mais hors cadre, sans objectif de nombre de mots mais plutôt en pages, pour avoir l’impression d’avancer sans avoir le nez rivé au compteur. Là aussi, je vous tiens au courant de mes avancées!

Et on regarde devant soi!

Dernière chose, je me suis inscrite pour le speed-dating des Imaginales en mai 2015. Ce qui veut dire qu’il faut aussi que je prépare un pitch pour présenter mon roman aux éditeurs qui participeront, dans l’hypothèse où ma candidature serait acceptée. Bref, plein de choses à préparer, ça fait peur, mais c’est excitant!

tumblr_nft59xksdP1tawenmo1_500

Bilan 2014 et Bonnes résolu… euh perspectives pour 2015 !

Bonjour à tous,

J’espère que vous avez passé un joyeux Noël (pour ceux qui le fêtent, bien sûr) et que vous vous en remettez. S’il y a un moment dans l’année que je déteste, c’est bien l’Après-Noël, avec le cortège de fatigue et d’estomac douloureux. Mais cette fois, je dois dire que j’ai évité la catastrophe. Je me suis montrée raisonnable et n’aurai donc pas à pleurer le 1er janvier en montant sur la balance… (Ah mais au fait, je n’ai plus de balance !) Première satisfaction pour 2015 ! ;-)

Et d'une!

Et d’une!

Il y a tout de même une étape que je ne peux esquiver, c’est celle du bilan de fin d’année. Ou comment résumer 365 jours en quelques grandes lignes. Non que ma vie, mon œuvre, intéresse tant de monde que ça, mais tirer quelques enseignements de l’année qui se termine me semble être une bonne idée. Je vais utiliser la méthode positive, en amorce à la tendance que j’aimerais donner à 2015. Alors, que puis-je épingler au tableau de mes victoires pour 2014 ?

  • J’ai terminé le premier volume du Cycle du dieu noir (650 pages de bonheur à écrire, et j’espère à lire !)
  • J’ai bien entamé sa suite directe grâce au NaNoWriMo
  • J’ai découvert CoCyclics et mon regard sur mon écriture s’est considérablement modifié.
  • J’ai même eu le temps de lire quelques romans très sympa grâce à mon père que je nomme officiellement dealer de bons titres de Fantasy. (Oui, mon père est un rat de bibliothèque qui a lu mille fois plus de romans que moi, j’ai bien honte !)

Ce que je voudrais changer en 2015 :

  • Réduire le temps que je perds devant les réseaux sociaux (Que voulez-vous, j’adore vous lire, même quand vous n’avez rien à dire) et le garder pour les sites qui m’intéressent vraiment.
  • Écrire de façon plus régulière, pas forcément beaucoup, mais plus souvent. J’ai d’ailleurs lu un petit livre très sympa de Rachel Aaron : « 2k to 10k : Writing Faster, Writing Better, and Writing More of What You Love » qui m’a donné pas mal de pistes à suivre pour être plus efficace durant les phases d’écriture. Merci à Lily snowcrash pour la référence. Je sais, il est en anglais, mais je vous assure qu’il est très facile à comprendre. En gros, l’auteur raconte ses doutes face à son métier d’écrivain et la façon dont elle a amélioré le « rendement » de ses sessions d’écriture de 2000 mots à près de 10 000 mots par jour. Tout ne s’applique pas à tout le monde, mais elle distille de précieux conseils quant à la construction d’un plan, la préparation avant la rédaction, tout ce qui peut faciliter le premier jet. Si j’ai le courage, je vous en ferai un résumé (enfin si vous voulez !)
Avoir un plan c'est important!

Avoir un plan c’est important!

  • Envoyer mon tome 1 à des éditeurs.
  • Arrêter de douter de moi, de ce que j’écris, de me déprécier par rapport aux autres, mais ça, je crois que c’est un long combat !
  • Faire une béta lecture par mois pour mes copines de la mare. (Pas plus parce que je dois garder du temps pour moi, mais aussi pour béta lire en OFF un roman très prometteur et que ça va sans doute demander un investissement sérieux et régulier de ma part.)
  • Acquérir le réflexe « prise de notes » quand une idée germe, d’où la présence constante à mes côtés de mon Filofax.
  • Dessiner davantage, même si je trouve ça nul, même si je ne me trouve pas douée.

Et tout cela bien sûr, sans oublier mes amis que je voudrais voir plus souvent, le ciné, le vélo avec mon cher et tendre… Oui, on dirait bien une liste de bonnes résolutions tout ça !

Et vous, des projets pour rendre 2015 excitante et enrichissante ? En attendant vos commentaires ou ressentis, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année sous le signe de l’amitié et du partage !

tumblr_nanqogEkYT1sppx6oo1_500

Fin d’année et organisation

Bonjour tout le monde !

Et me voilà officiellement en vacances ; je dis officiellement parce qu’hier, j’étais supposée travailler, mais j’ai dû rentrer chez moi pour cause de migraine sauvage. Oui, je suis une vraie migraineuse, avec sensibilités à la lumière, aux odeurs, vomissements et tous ces plaisirs indescriptibles qui accompagnent les crises. Enfin bref, celle-ci est derrière moi ! Donc, voilà, cette fois, les vraies vacances commencent ! Peut-on parler de vacances durant cette période, d’ailleurs ? Famille, repas pantagruéliques, crises de foie, ça en fait des occupations.

Pendant ces deux semaines, j’ai surtout envie de consacrer du temps à mes projets donc, il faut que je m’organise du temps pour moi pendant ces vacances. Cela fait un certain temps que je cherche les outils qui me conviennent le mieux pour m’organiser. J’en ai un peu assez d’avoir des fichiers de partout sur mes différents PC (le portable et le gros), des notes, des chapitres à corriger, des recherches, des photos. J’ai essayé des logiciels comme OneNote ou Ywriter afin d’organiser un peu tout le bazar qui entoure mes romans, mais après un plantage de la sauvegarde automatique sur YW, j’ai dû tout reprendre au début, et j’avoue que cet outil m’a vite saoulée. On m’a recommandé Scrivener récemment – c’est vrai qu’après le NaNoWriMo, les gagnants ont un tarif préférentiel pour l’acheter –, mais sincèrement, je crois que je ne m’en servirai pas, donc je vais éviter de dépenser trop d’argent pour rien. Plus j’y réfléchis, plus je réalise que je suis quelqu’un d’assez « Old School » ; en bref : je préfère le bon vieux papier, et ce pour plusieurs raisons :

  • J’aime l’acte d’écrire, tenir un stylo, voir les feuilles se remplir. C’est lent, certes, mais ça me permet d’organiser mes idées pendant que je rédige le premier jet, de sorte que le texte se complète plus facilement quand je retape sur Word. (J’ai d’ailleurs écrit à la mano une bonne partie du NaNo)
  • J’aime bien mon écriture, donc j’ai envie de la cultiver. C’est une forme de méditation pour moi de m’abandonner à l’écriture et noircir des pages, ça me détend.
  • Le papier m’éloigne d’internet et des distractions comme Facebook ou autres réseaux sociaux. 2015 s’annonce comme l’année de la lutte active contre ma procrastination.
Comment ça "je dis ça chaque année"?

Comment ça? « Je dis ça chaque année! »

Du coup, je vais trouver un usage sympa à mon magnifique cadeau d’anniversaire offert par moi-même à moi-même ! Je parle de mon superbe Filofax A5 Original. À l’origine, il s’agit d’un agenda modulable doté de 6 anneaux et d’intercalaires.

Filofax-1

Avec ma main sur la photo on voit qu’il est de belle taille pour écrire…

Filofax-2

J’adore sa couleur et son cuir, sauf pour les empreintes digitales ! :D

Il est d’une délicieuse teinte framboise pétante (J’adore !) et d’une taille suffisante pour que je puisse écrire confortablement, ses feuilles étant un peu plus grandes que celles de mes carnets Moleskine (oui, je sais, ça fait snob, mais j’apprécie vraiment la qualité de leurs feuilles). Je ne suis pas certaine de beaucoup utiliser la partie agenda parce qu’il faut bien avouer que je n’ai pas un emploi du temps de ministre, ni une famille nombreuse et que je suis plutôt du genre NoLife, donc pas des masses de sorties à prévoir ( sauf peut-être pour le cinéma). Par contre, j’ai déjà pas mal d’idées pour organiser son contenu. J’ai même préparé de jolis intercalaires personnalisés grâce à du masking tape et du zôli papier. Oui, on peut aimer le sang et les tripes dans ses histoires et s’entourer d’outils de travail trop Kawaï.

Princess KaWaïPour certaines personnes, peu importent les outils, du moment qu’on écrit. Pas pour moi. J’ai besoin de supports pour mes notes, pour mes personnages, pour mes idées. Peut-être développerai-je mes idées d’organisation dans d’autres articles, si ça peut intéresser quelqu’un et surtout si j’arrive à trouver la formule qui me convient le mieux ! D’ailleurs si vous avez envie de partager vos trucs, n’hésitez pas à commenter. Je serais ravie de discuter du sujet avec vous ! On a tous nos astuces pour être plus efficace, ça vaut le coup de les échanger.

En tous cas, avant de penser à de prochains articles (comme un bilan de l’année écoulée entre autres), je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes, placées sous le signe de la détente, de la joie et du chocolat !

Joyeux Noël à tous!

Joyeux Noël à tous!