Bilan après 15 jours de NaNoWriMo

Bonjour tout le monde !

Je n’ai pas été super présente ici même ces derniers temps, et pour cause : j’ai bien avancé dans l’écriture de mon 2ème roman, grâce au challenge automnal du NaNoWriMo. Depuis le 1er novembre, une nuée d’auteurs issus de tous horizons participe à ce défi personnel, écrire 50000 mots en 30 jours. Pour le moment, je m’en tire bien, puisque j’ai un peu d’avance sur le compteur, en frôlant les 30000 mots aujourd’hui !

La frime du début…

La frime du début…

 

 

 

 

 

 

 

 

Au début, l’enthousiasme débordant de la nouveauté m’a conduite à beaucoup écrire tout de suite. J’ai gagné une confortable avance dès le démarrage, mais je constate qu’elle s’effrite au même rythme que mes bonnes résolution : à la vitesse grand V. Je continue d’écrire le matin, mais les soirées sont de plus en plus difficiles. Je dois me battre contre moi-même pour avancer, et aussi contre des scènes un peu compliquées dans mon histoires. Et surtout, je dois me battre contre l’envie de corriger ! J’écris vite, j’écris beaucoup, mais j’ai déjà envie de reprendre les premiers chapitres, de rajouter des détails, de modifier. Si je commence, je sais que c’est fichu, que je n’écrirai plus avant d’avoir « ze » texte parfait (qui n’existe pas :D ). Ajoutez à cela un ordinateur qui m’a fait la misère cette semaine en plantant ma session personnelle, vous comprendrez que j’entame cette troisième semaine de NaNo avec moins de certitudes qu’au début.

C'est tout ce qu'il mérite, je suis sûre que c'est lui qui a planté mon PC quand je l'ai mis en fond d'écran :D

C’est tout ce qu’il mérite, je suis sûre que c’est lui qui a planté mon PC quand je l’ai mis en fond d’écran :D

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En même temps, je suis déjà contente d’arriver à flirter avec 30000 mots, c’est énorme en fin de compte !

Pour l’instant, mes héros sont ensemble paumés dans le désert et je les ai laissés se débrouiller avec une troupe de bandits ! Sympa la fille, non ? Mais il n’y a pas que des batailles et de la violence, ça non ! Il y a aussi des moments assez cocasses : Alaia a fait la rencontre d’un jeune mage très mystérieux et de son maître, un sorcier encore plus étrange (mais là je ne vous dévoilerai rien de plus, il faudra patienter un peu). Sachez juste que la magie sera plus présente que dans le tome 1!

Magic

 

 

 

 

 

 

En ce qui concerne le tome 1, il est en cours de lecture par un ami qui me fait remonter des corrections à apporter de-ci delà. C’est pas mal d’avoir des avis masculins pour voir si ça peut plaire aussi à ces messieurs ;)

Bref, je suis fatiguée, mais je m’amuse toujours autant avec cette histoire ! J’en profite pour saluer mes copines de challenge CoCyclics, qui me soutiennent toujours avec autant de gentillesse ! Bises à vous toutes !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>