Chronique : La Prêtresse lunaire, la prophétie des éléments II, James Tollum

Bonjour tout le monde,

De temps en temps, pas assez souvent à mon goût, je vous parle de mes lectures. Quand je dis « pas assez souvent », ce n’est pas que je veuille vous gonfler avec mon avis sur tout et n’importe quoi, c’est juste que je n’ai pas le temps de lire autant que je le souhaiterais. En 2015, l’une de mes rares résolutions est de lire davantage et surtout de lire un peu plus de SFFF francophone.

Pour la première fois, c’est l’auteur lui-même qui m’a contactée pour me demander si j’étais intéressée par la rédaction d’une chronique sur le deuxième volet de sa saga. (Pour reprendre une expression de ma copine Solange, « tu sais que tu es une vraie blogueuse… » quand on t’envoie un livre en service presse !) Autant dire qu’en recevant son message, j’ai d’abord été très étonnée.

Moi?! Mais diable, pourquoi donc ?

Moi?! Mais diable, pourquoi donc ?

James se souvenait d’un de mes articles où je parlais de son premier volume : Gardiens, la prophétie des éléments I. J’avais apprécié la découverte de cet auteur et je comptais lire la suite, donc ça tombait bien ! En plus, savoir que son avis compte a quelque chose de touchant et j’ai donné mon accord avec plaisir. Seulement voilà, une fois qu’on s’est engagé à partager son ressenti sur un roman, des doutes surgissent : «  et si je n’aime pas ? Je fais quoi ? »

tumblr_inline_n8gu0ye4Co1r36dy7Je rappelle que je ne suis pas une chroniqueuse pro, juste une lectrice avide d’évasion. Je me suis toujours dit que je ne démonterais pas sur internet un livre qui ne m’aurait pas plu. Donc, en résumé, si je parle de La Prêtresse lunaire, ça veut dire que je me suis bien amusée ! Allez c’est parti, entrons dans le vif du sujet !

la-pretresse-lunaire-la-prophetie-des-elements-ii-james-tollumL’histoire :

Éthan et ses compagnons sont parvenus à Endraïle, mais il s’avère que le jeune Ythérien n’est pas l’un des Gardiens… Le Haut Conseil le soupçonne en outre d’être une arme utilisée par les Sorciers pour éliminer les enfants de la prophétie. Entre deux maux, les Sages décident tout de même de l’autoriser à rester au Palais des Mages afin de le surveiller. Ce jeune homme intrigue particulièrement le Haut Sage Allarus et l’énigmatique Mage elfique. À mesure que Hala et les trois autres Gardiens apprennent à se connaître et qu’Irina se démène pour préserver la ville d’Antalia des assauts des soudards, Éthan recherche des informations le concernant : qui est-il ? Mais, voilà que l’un des Gardiens est la cible d’un attentat. Tous les yeux se tournent alors vers le jeune homme qui ne cesse de clamer son innocence. Qui pourra alors apporter la lumière sur ces mystères et aider nos héros ? Où les mèneront les prophéties ? Rejoignez Éthan et ses amis pour découvrir les différents peuples des Terres d’Avalyn : Elfes, Acarans, Ictars, Finaï, Dragons, Rockshriim, Nâgas, Drows… et la Prêtresse lunaire.

Mon avis :

Après un prologue qui ne m’a pas vraiment emballée (j’ai du mal avec les prologues et très logiquement, j’en ai mis un dans le mien, faut le faire ^^), je suis rentrée à fond dans l’histoire. On retrouve Éthan en position délicate au Palais des mages, en proie au doute sur sa vraie nature. Un mage elfe va lui apprendre à repousser les limites de son pouvoir et l’envoyer en quête de ses origines. Loin de là, Irina, la vieille Mère Suprême, doit gérer la guerre qui menace et les complots au sein de son Ordre. Je dois dire que c’est mon personnage préféré depuis le début. D’abord vieille femme acariâtre à l’esprit fermé, elle évolue pour devenir une dirigeante plus éclairée. Et là, elle a vraiment beaucoup de boulot, la pauvre.

Avec « la prophétie des éléments », on est vraiment dans de la Fantasy pure et dure, avec son lot de créatures fantastiques, de peuples merveilleux, et bien sûr, son cortège de méchants ! De leur côté, ils accueillent un nouveau venu non moins psycho que le délicieux Arkan. Il s’agit d’un vieil ami de Trisha, la malheureuse sorcière désormais sous le joug du rival de son amant décédé. Je suis toujours assez mitigée par rapport à Arkan, que je trouve trop « brute épaisse sadique ».

L’auteur nous embarque avec fougue dans des intrigues, des combats, une jolie romance (pas celle que j’imaginais, d’ailleurs ! ^^) et bien sûr, la mystérieuse Prêtresse lunaire. Sans compter une révélation pour Éthan qui va devoir gérer une vérité inattendue sur lui. J’ai été emballée par certains aspects du roman, notamment la caractérisation de personnages comme Irina, Malak et Prisca. Sur le fond, c’est une très belle aventure. Sur la forme, de petits détails sont parfois venus me sortir de ma lecture, comme d’étranges anachronismes sur la génétique et des expressions récurrentes telles que « fusiller du regard » qui, dans un monde où je n’ai vu personne manier le fusil, m’ont semblé hors de propos. Ceci étant dit, j’attends la suite des aventures d’Éthan, Mira et leurs compagnons et je les lirai avec enthousiasme !

Sur ce, si vous ne savez pas quoi faire par ce dimanche gris et froid, j’espère vous avoir donné une idée! ;)

Une nouvelle page d’accueil !

Bonsoir à tous!

Le mois de janvier accueille souvent les nouveaux départs, les bonnes résolutions. En ce qui concerne le blog, Steph et moi avions envie de le rafraîchir un peu. Pas de gros changements, les articles, les extraits restent à leur place. Mais la page d’accueil a subi quelques modifications que vous avez sans doute pu remarquer si vous êtes des habitués. Si vous ne les voyez pas, laissez-moi vous les présenter :

Tout en haut, Steph a retravaillé la carte du monde qui apparaissait auparavant en fond, de façon à en faire une sorte de rouleau sur lequel vous pouvez voir une dague. Celle-ci a manifestement servi il y a peu.  :lol: J’adore l’effet que Steph a mis en place ; quand on « scrolle » pour descendre dans le menu, la dague et le titre vous suivent (je lui ai demandé de laisser le sang à sa place, parce que bon, c’est crade et ça risquait de gêner la lecture !)

Le fond du blog est uni et sombre, je le trouve plus reposant comme ça. Les gadgets un peu inutiles comme le tweeter intégré au blog n’apparaissent que dans les pages d’articles. Bref, un ensemble plus sobre et moins chargé, comme j’aime !

Je ne pourrai jamais assez remercier Steph, qui s’est donné beaucoup de mal pour concevoir ce blog. Donc, si vous cherchez un graphiste pour le vôtre, n’hésitez pas à le contacter. Il est illustrateur également et vous pouvez voir son travail sur Artis-Delirium (oui, j’en parle souvent, mais que voulez-vous ? ^^)

Sur ce, à très vite pour des news concernant La Griffe et le Talisman !

 

La Griffe et le Talisman, mon nouveau challenge 2015 dans la mare

Aujourd’hui, c’est jour de réouverture de challenges sur CoCyclics, le site de béta lectures où je me suis inscrite l’année dernière.

Le site de béta lecture consacré aux littératures de l'imaginaire

Le site de béta lecture consacré aux littératures de l’imaginaire

L’idée de cette section, c’est d’écrire le premier jet d’un roman en 1 an, ce qui je vous l’accorde est beaucoup plus zen que le rythme sprint du NaNoWriMo.

En 2014, j’avais franchi le pas et avais inscrit mon tome 1 sur les challenges, ne sachant pas trop à quoi m’attendre. Je savais juste qu’on pouvait partager ses avancées, ainsi que des extraits (2 par semaine, pas plus) et obtenir les encouragements des membres du forum. Quelle ne fut pas ma surprise de voir affluer des tournées de nénuphou et du chocolat à n’en plus finir, ainsi que quelques coups de fouet parfois. Je ne pensais pas être aussi bien entourée et cela m’a grandement aidée à le finir, ce fichu premier jet !

Se réjouir des petites choses

Se réjouir des petites choses

C’est donc tout naturellement que je repars cette année pour continuer la folle épopée Fantasy d’Alaia au cœur de la Terre Noire. Les sections étaient accessibles dès 00h01 cette nuit, mais autant dire qu’à cette heure, l’écrivaine sans foi ni loi que je suis dormait à poings fermés.

En me connectant ce matin vers 7h (oui, j’ai fait la grasse mat’), j’étais un peu fébrile à l’idée de retrouver mes petits camarades et de découvrir les règles instaurées par les modérateurs. De ce côté, peu de changement, j’étais rassurée. J’ai ri en voyant qu’il y avait déjà 19 challenges ouverts depuis minuit, c’est dire l’engouement des grenouilles !

J’ai attendu un peu avant de m’inscrire parce que je voulais retrouver ma section d’origine, le temple d’Heqet (une déesse égyptienne pour une ambiance équivalente, ça aurait été top !) et puis j’ai changé d’avis en me souvenant qu’en 2014, on était 4 pelés au temple alors que la plupart des sections débordaient de participants. Donc, j’ai craqué et me voilà dans le Chaudron de Trevor, où j’ai de suite été accueillie chaleureusement par d’adorables grenouilles dont 2 me « marrainent » (les mêmes qu’en 2014, ça me touche beaucoup !)

Cela veut dire une chose : les vacances sont officiellement terminées ! Mes personnages repartent avec moi dans le désert de Kemet à la recherche des reliques du Dieu Noir.

Je partagerai mes avancées ici pour ceux qui ne sont pas membres de CoCyclics, of course et je vais aussi essayer de vous faire des rappels du tome 1 pour faciliter la compréhension des personnes qui seraient assez folles gentilles pour passer dans le coin.

On commence avec les pitchs, si vous voulez (et si vous voulez pas, c’est le même prix ! ;-) )

Le tome 1 :

Ahriman, le « Dieu Noir » s’est éteint depuis des siècles, tué de la main de son propre frère, Seth, qui a revendiqué le trône et la main de la Reine des Cieux. Cette dernière, dans l’ombre, prépare patiemment sa vengeance contre celui qui l’a spoliée de son pouvoir et de son époux.
Sur la terre de Kemet, une orpheline élevée parmi une bande de voleurs croise une nuit le chemin d’un guerrier inconnu. Il transporte avec lui une gemme mystérieuse, dont l’appel attire étrangement la fillette. Si Alaia est loin de mesurer le pouvoir qui vient de la frôler, d’autres, en revanche tentent de comprendre d’où viennent les bouleversements qui ébranlent le monde des mortels. Des factions puissantes vont rejoindre la toile tissée par la puissante et retorse Astarté, qui rêve de retrouver sa grandeur perdue.

Le tome 2 :

Alaia, une jeune voleuse reconvertie malgré elle dans le métier de courtisane, s’est emparée d’un mystérieux rubis qui s’est révélé être l’œil d’Ahriman, le Dieu Noir, assassiné par son frère Seth quelques milliers d’années plus tôt. Contrainte de fuir la cité de Busiris avec les sbires de Seth à ses trousses, elle ignore d’une part que sa maîtresse, la belle Nessato, a été arrêtée par le culte, et de l’autre qu’un groupuscule de guerriers venu d’un archipel lointain convoite lui aussi les reliques d’Ahriman.

Une course-poursuite à travers le désert s’engage pour rassembler les fragments du dieu mort et ranimer son pouvoir.

Comme vous pourrez le constater, malgré l’ambiance très masculine de l’univers, le récit tourne plutôt autour des femmes et on va dire que certaines ne s’en laissent pas compter. Go kick asses, ladies !

 f83c03cbf45840fce4ac77e0264e2d20

Bon ben, il n’y a plus qu’à, comme on dit ! Go 2015, bonne chance à tous pour vos projets, quels qu’ils soient et si vous voulez participer et laisser des commentaires ou des questions, vous êtes les bienvenus !

Et nous voilà déjà en 2015!

Je démarre dans la douceur, après un réveillon calme, passé entre amis à mater des DVD Marvel (ouais, c’était vraiment cool). Un peu de vin blanc, pour moi qui n’en boit jamais, mais pas de migraine à l’horizon, je suis contente ! Et j’en profite pour vous souhaiter le meilleur pour l’année qui débute.

Et je suis d’autant plus heureuse de commencer l’année en répondant à ce sympathique défi lancé par ma copine blogueuse et auteur Solange Leduc, qui a notamment écrit un roman fantastique intitulé Palum.

Donc, sans plus de cérémonie, c’est parti, avec 11 choses que vous vous moquez bien d’apprendre sur mon compte !

1 Je suis une flippée des horaires, j’ai horreur du retard, du mien ou celui des autres.

2 Je parle à mes chats comme à des membres de la famille.

3 Dans les films, je tombe régulièrement sous le charme des méchants.

4 Je ne suis pas fan de la série Game of Thrones.

5 J’ai le permis, mais une peur bleue de tuer des gens si je prends le volant (maudits soient mes moniteurs d’auto-école, ça, c’est dit!)

6 Pour écrire, j’écoute toutes sortes de musique et ce quelle que soit l’ambiance de mes scènes, sauf du RAP ou RN’B, ça c’est au-dessus de mes forces.

7 Les vampires me fascinent depuis l’adolescence, d’ailleurs je rêve de voir « Only Lovers Left Alive » que j’ai loupé au ciné. Par contre, les romans de vampire ne m’attirent plus vraiment.

8 Ceux qui me connaissent savent que j’ai un humour déplorable et très « gras ».

9 Cela fait maintenant 20 ans que je suis avec mon homme.

10 Je voulais être artiste-peintre étant jeune. Je suis commerciale en assurances aujourd’hui, ça va, je suis pas tombée loin…

11 Je tuerais pour des cannelés de Bordeaux. ( Maintenant vous êtes prévenus.)

Les questions de Solange :

 1) Le meilleur moment de 2014 c’est lorsque…

Euh, à chaque veille de vacances, mais ça, c’est chaque année:)

2) Le moment de la journée où tu es le plus efficace ?

Le matin de bonne heure, avant le boulot. C’est souvent à ce moment là que j’écris, d’ailleurs.

3) Le dernier film que tu as aimé

Détective Dee 2 est le dernier qui m’ait vraiment plu au ciné, mais de loin pas le seul:)

4) Un auteur, blogueur ou illustrateur que tu adores…

Bon, ben je vais pas chercher loin, Steph se reconnaîtra pour ses illustrations, et comme auteur, J’adore David Gemmell (paix à son âme).

5) Qui est né en premier, l’œuf ou la poule ?

L’œuf, évidemment ! Quoi ? Pourquoi vous me regardez bête ?

6) Pour toi la soirée idéale, c’est quoi ?

Chocolat chaud, plaid, canapé, livre, chat, chéri.

7) Une bonne résolution pour 2015 ?

Envoyer mon manuscrit chez un ou plusieurs éditeurs

8) Les trois choses qu’un patron ne devrait jamais apprendre sur toi…

Quand je souris, ça ne signifie pas forcément que je suis d’accord avec ce qu’il dit.

Je suis une lectrice de romans Fantasy et une rôliste, donc je suis une dangereuse psychopathe qui vénère le diable à la pleine lune.

Je suis corruptible et faible face à du chocolat

9) Si je te dis « souvenir », de suite, tu penses à quoi ?

À une chanson:)

Et voilà !

À présent, ont le droit de participer, Nathalie Bagadey, géniale auteur de Éclosia ou l’Écosse des légendes, Steph de Artis-Delirium et Olgir, le Dragon Noir !

Mes 11 questions pour vous les amis !

1 Vos sources d’inspiration ?

2 Quel roman vous fait battre le cœur ?

3 Votre héros pour l’éternité ?

4 Quel super pouvoir voudriez-vous posséder ?

5 Un objet culte ou porte-bonheur ?

6 Plutôt papier et crayon ou plutôt PC ?

7 Votre lieu préféré pour créer ?

8 Une musique qui vous accompagne pour l’inspiration ?

9 Le truc qui vous horripile ?

10 Le truc qui vous réconforte ?

11 Comment vous la voyez, vous, 2015 ?

ça, c'est la tête des coupaings quand ils apprennent que je viens de les tagguer :D

ça, c’est la tête des coupaings quand ils apprennent que je viens de les tagguer :D