Cadeau de Noël!

j’ai reçu hier un adorable cadeau, (et oui encore un!) de mon illustrateur préféré, Stéphane, qui sévit sur Artis-Delirium. Je vous le présente ici, et j’en ai profité pour habiller l’extrait concerné à savoir l’extrait numéro 3: « une nuit agitée à Busiris! » Je vous laisse (re)découvrir la scène en dessin ;-)

Il dépeint la première rencontre avec Alaia, ma petite héroïne perdue. Scène nocturne, violente, où l’enfant va faire connaissance avec un guerrier issu des terres glacées au coup de hache facile!

Ban_FB_Night_Fight_G

Thémis

themisLe chef des Musaraignes est bourré de défauts: il est mesquin, cupide, lâche, brutal. Mais comme tout bon méchant qui se respecte, il a une chance insolente. C’est l’un des personnages autour duquel je m’amuse le plus. Un véritable défouloir! Thémis est un ambitieux, son but est d’évoluer au sein de la Confrérie, quel qu’en soit le moyen. Les enfants de la bande sont ses outils, et Alaia en fait l’amère expérience…Je n’en dirai pas plus, vous le lirez en temps voulu!

J’avais une idée en tête concernant son aspect physique, aussi vous-ai je dessiné un rapide portrait hier soir. Il est jeune mais la vie dans la rue et les magouilles en tous genres l’ont mené rapidement à l’âge adulte. Je le voulais un peu marqué par la vie…qu’en pensez-vous?

Il est de retour…

Voilà, j’y ai passé un certain temps, mais j’ai revu mon prologue. Il est très différent, beaucoup plus dans l’action, moins dans la narration. Personnellement, il me plaît davantage ainsi, et vous, qu’en pensez-vous?

Pour le trouver, allez visiter les extraits, vous ne pouvez pas vous tromper, c’est le premier!:)

À bientôt!

J’aime pas mon prologue!

Tout est dans le titre! :)

Je suis en train de réécrire mon introduction, afin de la rendre plus légère à lire. C’est la première scène que j’ai écrite, et franchement, je n’en suis plus satisfaite. Mon histoire a tellement évolué depuis que mon prologue tel qu’il est aujourd’hui, ne lui correspond plus.

J’espère réussir à créer une introduction plus captivante et moins « théorique ». Qui a dit que c’était facile de créer un univers, hein? :) Malgré la difficulté, j’adore l’idée de m’améliorer et de vous proposer le meilleur de moi-même. Je mettrai mon nouveau texte en ligne bientôt, j’aimerais bien avoir vos retours.

A très vite!

C’est la semaine des illustrations!

Steph me fait encore un très joli cadeau, puisqu’il s’est aussi approprié la petite voleuse des rues de Busiris! La voici rien que pour vous! N’est-elle pas mimi avec son chaton?

J’ai vraiment hâte de pouvoir envoyer un manuscrit digne de ce nom et de voir ce qui en ressort. Chaque fois que je reçois un encouragement, ou un commentaire sur mes textes, je suis boostée, et ça me donne le courage de continuer. C’est pour bientôt les amis! Merci pour votre soutien, ici et sur Ipagination!

N’oubliez pas d’aller jeter un coup d’oeil sur Artis-Delirium si vous voulez voir de belles images!

 

litAlaya_fb_wot

Première fiche de personnage: Alaia

Alaia est donc le premier personnage que je vous présente. Normal, puisque je la considère comme le personnage principal. Je me suis d’ailleurs amusée à la dessiner, et Steph m’a grandement aidée en la passant en couleur.

Alaia jeune

Cette petite orpheline aux boucles rousses et aux yeux bleus ne ressemble pas vraiment à l’archétype de l’enfant du Kemet. Élevée au sein d’une bande de voleurs, les Musaraignes, elle passe le plus clair de son temps à détrousser les honnêtes citoyens de Busiris. Elle et ses amis rendent des comptes au chef de la bande, l’ambitieux Thémis. Alaia est jeune, douce, et semble trop fragile pour s’imposer dans la bande. Seule la vaillance du jeune Charid la protège dans ce monde de violence et de brutalité. Pourtant, la fillette recèle bien plus de force de volonté qu’il n’y paraît, et ses rêves sont hantés par de mystérieux souvenirs. Au début du Cycle du Dieu Noir, elle est encore toute jeune, mais elle va devoir grandir rapidement, par la force des choses.

Vous pourrez faire plus ample connaissance avec elle en lisant les extraits 3, 5 et 6 par exemple. Amusez-vous bien!